POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS : 032 322 01 24​

CH | DE

POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS : 032 322 01 24​

CH | DE

Quelle forme juridique pour créer son entreprise en Suisse ?

Si vous souhaitez créer votre entreprise en Suisse, il y a un certain nombre de choses que vous devez prendre en compte avant de lancer votre entreprise. Premièrement, il est essentiel de comprendre si vous avez une idée d’entreprise et, deuxièmement, de choisir la structure juridique suisse qui vous conviendra. Cette deuxième étape n’est pas toujours simple parce qu’elle dépend de plusieurs facteurs tels que l’activité que vous envisagez d’entreprendre, la taille de votre société, ou encore les moyens financiers dont vous bénéficiez.

Les éléments clés suivants vous aideront à réfléchir au niveau de l’entreprise que vous souhaitez créer en Suisse, mais aussi à identifier la structure juridique qui conviendra le mieux au démarrage de votre entreprise.

Ce que vous devez savoir avant de créer son entreprise en Suisse

Dans un premier temps avant de vouloir créer son entreprise, vous devez vous renseigner sur votre secteur d’activité afin de savoir s’il y a de l’intérêt pour l’achat de vos produits ou services. Essayez de découvrir vos concurrents et voir si le marché peut soutenir votre entreprise. Vous pouvez également consulter les raisons sociales disponibles via le registre du commerce suisse.

Faites des recherches pour savoir si votre idée est vraiment réaliste et réalisable. Vous devrez par conséquent rassembler, analyser et évaluer des informations pour vous aider à formuler vos objectifs commerciaux afin d’être certain de ne pas commettre d’erreur. Car la création d’entreprise est bien plus qu’un simple aspect juridique ! C’est bien souvent un projet qui vous tient à cœur et qui vous poursuivra durant plusieurs années.

Voici des questions que vous devez prendre en compte : Quel produit/service allez-vous fournir ? Votre idée est-elle réalisable ? Comment allez-vous protéger votre idée ? Y a-t-il un marché favorable pour votre produit/service ? De quelles compétences avez-vous besoin ? Qui sont vos concurrents ? Quelle différence allez-vous apporter au marché par rapport aux concurrents ? Pourquoi souscrire à une assurance pour son entreprise ? Avez-vous la capacité financière nécessaire ?

Le choix de la structure juridique de votre entreprise est une décision importante, c’est pourquoi vous devez étudier chaque option avec soin. Quelle structure juridique d’entreprise utiliserez-vous ? Il y a des avantages et des inconvénients à considérer pour chacun. C’est justement pour vous aider à faire un choix éclairé que nous, Start-up Création, nous occupons des tâches administratives et vous expliquons les subtilités liées à la création de votre entreprise. En effet, il n’y a pas de mauvaise forme juridique ; il n’y a que des formes inadéquates.

 

Je veux créer mon entreprise en Suisse

Société unipersonnelle ou entreprise individuelle

La société unipersonnelle ou entreprise individuelle est un type de société très répandu. C’est une forme juridique qui convient mieux aux propriétaires uniques d’une entreprise ou à d’autres professionnels qui travaillent pour eux-mêmes, comme les indépendants, les petites entreprises et les entrepreneurs individuels. En général, il s’agit d’entreprises dirigées par un seul individu, qui doit être résident suisse.

Pour ce type de structure juridique, la responsabilité est illimitée et le nom du particulier, le propriétaire, doit figurer dans la raison sociale de l’entreprise. L’enregistrement auprès de la Chambre de commerce est obligatoire si le chiffre d’affaires annuel dépasse 100 000 CHF.

La société anonyme ou SA pour la création de votre entreprise

Il faut savoir que la société anonyme ou SA est la forme juridique la plus courante pour les entreprises, où la société est une entité juridique indépendante. Si vous décidez de créer votre société en Suisse, un membre du conseil d’administration ou un directeur doit être résident en Suisse, avec des droits de signature uniques. Cette condition préalable peut également être remplie si deux membres du conseil d’administration ou deux directeurs ont des droits de signature conjoints et sont résidents en Suisse.

La valeur des actifs de la société limite la responsabilité et le montant minimum des fonds propres est de 100 000 CHF, dont 50 000 CHF doivent être entièrement libérés. La société doit se conformer aux procédures formelles de constitution. Le traitement de l’enregistrement prend généralement entre deux et quatre semaines, après quoi la société est une personne morale.

Société à responsabilité limitée ou SARL

La société à responsabilité limitée ou SARL exige un capital social minimum de 20 000 CHF, dont 10 000 CHF doivent être entièrement libérés. Au moins un directeur général qui peut signer au nom de la société doit être résident en Suisse.

En général, tous les membres de l’entreprise participent conjointement à la gestion et à la représentation de la SARL, mais la gestion de la société peut être confiée à des non-membres. Par rapport à une société anonyme, ce type de société est moins coûteux à créer, mais – contrairement à la SA – les associés sont inscrits au registre du commerce. Les associés sont solidairement responsables des dettes de la société jusqu’à concurrence du montant du capital social.

Il est également important de savoir qu’outre l’entreprise individuelle, la société anonyme (SA) et la société à responsabilité limitée (SARL), il existe d’autres formes juridiques à savoir : la société en commandite, la filiale, la succursale, etc. Si vous envisagez de créer une entreprise en Suisse, vous devez veiller à choisir la meilleure forme juridique qui vous corresponde. C’est justement dans cette optique que Start-up Création peut vous y aider. Alors, qu’attendez-vous ?

 

Je créer mon entreprise avec Start-up Création !